Pourquoi le lait maternel change de couleur ?

Vous avez remarqué que votre lait n'avait pas tous les jours la même couleur, la même substance ?

Devez-vous alors arrêter de donner votre lait à votre bébé ?

Découvrez pourquoi le lait maternel peut changer de couleur.

Les secrets du lait maternel

La couleur habituelle du lait est le blanc.

Pourtant, ce n'est pas toujours la couleur que vous voyez. Vous l’aurez surtout remarqué si vous tirez votre lait.

Tout comme sa texture, le lait maternel peut changer de couleur d'une tétée à l'autre, ou pendant la même tétée. Plutôt dilué et transparent au début, il peut prendre un effet bleuté et épaissir pour tendre vers le blanc ou le jaune.

Jaune, orange, vert : les couleurs sont aussi nombreuses que les raisons de ces changements.

Certains experts affirment que le lait maternel s'adapte aux besoins de bébé. Pendant la tétée, sa salive transmet certaines informations au corps de la mère. La composition du lait change si le bébé a un virus ou une bactérie. C'est une explication qui ne fait pas encore l’unanimité.

Dois-je m'inquiéter si mon lait change de couleur ?

Les différentes couleurs du lait maternel ne représentent aucun risque pour l’allaitement. Le plus important, c’est que votre bébé boit son lait et se sent bien.

Plusieurs facteurs impactent l’aspect de votre lait :

  • alimentation ;

  • stress ;

  • habitudes.

Certains colorants alimentaires, ou les vitamines que contiennent certains médicaments, peuvent donner un lait jaunâtre ou verdâtre.

Par exemple, les épinards et les algues peuvent donner une couleur verte à votre lait, les carottes et le potiron plutôt une couleur orangée. Certains aliments contiennent du carotène, assez soluble dans les graisses : c'est l'un des principaux nutriments du lait maternel.

D’où l’importance d’avoir une alimentation variée, équilibrée et sans excès : votre bébé en profitera aussi !

Qu’est-ce qui provoque ces changements de couleur ?

Les raisons de ces changements de couleurs peuvent être diverses. En voici les explications possibles :

  • le jaune :c’est généralement la couleur du colostrum, le lait des 4 à 5 premiers jours. C'est un lait rempli de graisse avec peu de lactose. Son but : protéger bébé avec des anticorps ;

  • le blanc crème : vous constatez souvent cette couleur du 5ème jour aux 3 semaines suivantes. La texture et la couleur du lait sont en train de changer ;

  • le blanc : c’est quand la couleur et la substance se stabilisent ;

  • le bleu : un lait fin, clair, bleuté, pauvre en graisse, à l’avant de la poitrine. Vous pouvez aussi trouver votre lait bleu en le sortant du congélateur : mélangez bien et servez à bébé sans risque ;

  • le rouge ou le rose : certainement un peu de sang, en raison de vos mamelons craquelés. C’est parfois aussi le résultat de votre alimentation ;

  • le vert : le plus souvent d'origine alimentaire avec les légumes et certaines boissons vitaminées.

Les changements de couleur, de texture - et de goût pour bébé - du lait maternel sont normaux.

Quelle que soit la couleur de votre lait, ces variations sont passagères.

Cependant, en cas de changements de plus d’une semaine ou de douleurs, contactez votre médecin.

Vous est-il arrivé de constater des variations de couleur de votre lait ? Comment avez-vous réagi ? Avez-vous été amusée du lien entre la couleur de votre lait et votre dernier repas ?