L’éducation non genrée : des adultes épanouis !

Vous souhaitez donner à votre enfant, votre fille, votre garçon, toutes ses chances pour devenir un adulte épanoui ?

Nelson Mandela disait : "l'éducation, c'est l'arme la plus puissante qu'on puisse donner pour changer le monde".

Découvrez les bienfaits de l'éducation non genrée pour votre enfant.

Qu’est-ce que l’éducation non genrée ?

Éducation non genrée, non sexiste, égalitaire : les appellations sont nombreuses.

Il s’agit de ne pas considérer l'enfant selon son sexe, mais selon ses capacités et ses envies : permettre plus d'égalité entre garçons et filles.

Par exemple, s'ils le souhaitent, les garçons ont le droit de jouer à la poupée et les filles au foot.

Le sexe c'est l'identité biologique d'une personne. Le genre fait plutôt référence aux objets dits masculins ou féminins. C'est-à-dire que notre identité n'a rien à voir avec notre sexe.

À chacun de s'identifier comme il le souhaite. Et pour ça, il faut sortir des idées reçues.

Le but est simple : que l'enfant ne se sente pas limité, qu'il soit une fille ou un garçon.

Activités, émotions, attitude, préférences : laissons nos enfants décider.

Pourquoi c’est important ?

Les différences dans l'éducation des garçons et des filles créent des inégalités entre les hommes et les femmes.

Les enfants subissent dès le plus jeune âge les stéréotypes sur les hommes et les femmes.

Ce n'est pas quelque chose de naturel, c'est notre éducation et notre culture qui en sont responsables.

En voici quelques exemples ;

  • filles sages, garçons explorateurs ;

  • les garçons ne portent pas de rose ;

  • la force est associée aux garçons, au pouvoir et au travail à l’âge adulte ;

  • peu de figures féminines dans les livres.

Chacun d’entre nous peut reproduire, inconsciemment, des schémas genrés. C’est dans notre éducation.

C'est à partir de l'âge de 4 ans que les enfants sont influencés par leur environnement.

Quand on appelle une fille “ma belle”, et un garçon “mon grand”, les qualificatifs sont différents. On oriente la personnalité de l’enfant avec nos expressions.

Comment pratiquer l’éducation non genrée à la maison ?

De plus en plus de parents cherchent à éduquer leurs enfants sans les enfermer dans un genre.

Voici quelques conseils pour y parvenir :

  • prenez conscience de vos propres stéréotypes. Nous avons grandi dans un environnement genré. Nous pouvons encore être confrontés à des idées reçues ;

  • vous êtes le meilleur exemple pour votre enfant : si vous ne vous limitez pas à votre genre, votre enfant en fera de même ;

  • surveillez vos expressions : utilisez le féminin quand il s’applique et évitez les remarques genrées comme “être une chochotte” ;

  • laissez votre enfant choisir ses jouets selon ses envies. Ne l’obligez pas à s’enfermer dans des cases ;

  • surveillez la représentation des genres dans les livres : est-ce qu'on trouve autant de femmes que d'hommes en héros ?

  • observez la chambre de votre enfant : la décoration, le linge de lit, l'aménagement. Avez-vous aménagé une chambre d’enfant, ou une chambre de fille, de garçon ?

L'éducation non genrée donne à votre enfant le choix d’être qui il veut à l’âge adulte.

Un enfant qui n’est pas limité dans l’enfance, se limite moins en grandissant.

Que pensez-vous de l’éducation non genrée ? Vous l’appliquez déjà à la maison ?