La pédagogie Montessori, késako ?

Pour Maria Montessori, médecin et pédagogue italienne du XIX ͤ -XX ͤ siècle, l’enfant n’est pas un vase à remplir mais un petit être respectable, libre et naturellement pourvu de capacités intellectuelles.

L’objectif : que les enfants deviennent des adultes autonomes, responsables, spirituels et équilibrés. 

EN PRATIQUE, ÇA DONNE QUOI ?

L’enfant évolue beaucoup mieux dans un environnement stimulant, diversifié et adapté. C’est de là qu’est né le célèbre matériel Montessori : une panoplie de “jeux” pédagogiques en bois qui vont l’aider à développer le langage, les mathématiques, la connaissance du monde mais aussi ses sens et sa motricité.

Car l’enfant apprend dans le mouvement. 

Son petit corps n’est pas prêt à rester immobile sur une chaise à gratter toute la journée des exercices sur papier. 

C’est en choisissant librement et en manipulant du matériel intelligent qu’il va apprendre à lire et à compter.

Dans la classe Montessori, il peut se déplacer et même choisir de s’asseoir par terre, à une table ou de rester debout.

Montessori va respecter les centres d’intérêts et périodes sensibles de l’enfant qui devient acteur de ses apprentissages. 

Exemple : Le petit Hugo de 18 mois est en plein dans la période sensible du mouvement. Du matin au soir, il essaye de marcher, tombe, rampe et se relève. Il marche en poussant des objets plus grands que lui, parfois demande votre aide et parfois la refuse. Bref, c’est tout ce qui l’intéresse et c’est très bien comme ça. C’est son centre d’intérêt du moment et ça le motive tellement qu’il réussira. 

Mélange des âges : Dans une classe 3-6 ans, petits et grands s’entraident et apprennent les uns des autres. 

Montessori incite à la collaboration et plus particulièrement au travail en pair et non à la compétition.

Il existe aussi les classes de 6-9 ans, 9-12 ans et bien avant cela le Nido.

La méthode Montessori donne également beaucoup d’importance aux arts et à la découverte de la faune et de la flore.

MAIS ALORS, QUEL EST LE RÔLE DE L’ADULTE ?

Dans la vision Montessori, le professeur ou le parent est un accompagnateur bienveillant et un observateur actif. Il va préparer l’environnement et suggérer le bon matériel au bon moment. 

Vu comme ça, vous imaginez déjà des enfants capricieux et un désordre incroyable.

Eh bien, non.

Le rôle de cet adulte est aussi d’assurer la sécurité et d’apprendre aux enfants l’ordre, la propreté, le calme et le respect.

Ça prend du temps, mais ça marche !

LES AVANTAGES DE LA MÉTHODE MONTESSORI

    • L’enfant devient autonome et s'autodiscipline

    • Il acquiert des capacités pratiques et motrices excellentes

    • Il travaille et apprend par envie et non par obligation

    • Il évolue dans un climat bienveillant de collaboration et d’entraide

    • Il acquiert une meilleure confiance en lui et en ses capacités

    • Le respect de son rythme et des ses périodes sensibles va favoriser sa concentration 

    • Il apprend à vivre avec les autres 

    • Il est toujours stimulé intellectuellement quel que soit son profil

    • Il est plus créatif et proche de la nature

ZOOM SUR LE NIDO : MONTESSORI POUR LES BÉBÉS

Tout comme les écoles Montessori, le Nido possède un environnement préparé et adapté à la taille et aux besoins des tout petits de la naissance à 3 ans :

    • Langage : parler un langage correct et bienveillant, chanter, raconter des histoires

    • Vue : installer des miroirs pour que le petit puisse s’observer

    • Préhension : proposer des anneaux, balles et hochets à attraper avec les mains

    • Équilibre et locomotion : tapis, barre au mur, chariot de marche pour accompagner l’enfant dans ses mouvements

    • Coordination oeil/main : boîte à trou, tige et anneaux pour apprendre à viser juste

Bien entendu, les besoins primaires des bébés : sommeil, repas, santé et affection sont prioritaires. 

Par la suite, les éducatrices prennent soin de stimuler les tout petits avec douceur, bienveillance et le plus naturellement possible.